La vitalité d’Istanbul en matière d’art contemporain attire les jeunes galeristes étrangers

Steven Riff un galeriste français de 27 ans a ouvert en mai 2012 la première galerie stambouliote entièrement consacrée aux artistes internationaux. Il y expose des œuvres d’art contemporain, comme actuellement Stella et Venet.

Depuis mai dernier, le quartier de Tophane abrite une nouvelle galerie, RIFF ART PROJECTS. Contrairement à la plupart des lieux d’exposition d’art contemporain, cette galerie n’est pas un loft. Son propriétaire a choisi de jouer avec l’espace et de conserver les cloisons d’origine, en ajoutant même parfois. Semi-ouvertes, elles laissent circuler la lumière et créent une impression de perspective, de séquences. Chaque artiste peut ainsi y avoir son espace intime. Parfois, au contraire, le galeriste peut s’amuser à rapprocher deux univers, les faire se compléter.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search